Le PIEGE MAJEUR à éviter quand on débute à la guitare

La tentation est forte. La ruse est connue de tous (ou presque). Vous démarrez, vous avez appris quelques accords, vous essayez une ou deux rythmiques par-dessus, et vous cherchez rapidement à jouer des chansons pour vous amuser. C’est là que le piège se dresse devant vous

Ce piège, j’en suis certain, vous en avez tous entendu parler.

Il a fait l’objet de sketchs humoristiques, de critiques concernant certains artistes, mais également et surtout de très (je dirais même trop) nombreuses vidéos sur internet.

 

Je parle bien évidemment des « 4 accords magiques » !

Je vous l’avais dit, tout le monde en a entendu parler.

Notamment grâce à un sketch de Michael Grégorio sur Christophe Maé, dans lequel il revisite tout le répertoire du chanteur à l’harmonica avec seulement 4 accords, simplement en variant les rythmiques (on pourrait même dire uniquement la vitesse).

Et beaucoup de YouTubeurs se sont introduits dans la brèche.

S’ils paraissent magiques, ces 4 accords sont très dangereux pour les débutants. D’ailleurs, je devrais plutôt parler de 8 accords. Car en effet, deux suites d’accords peuvent vous entraîner dans leur piège : La mineur, Fa, Do, Sol, ou bien Mi mineur, Do, Sol, Ré.

La première suite est celle jouée par Michael Gregorio, mais est à peine plus complexe que la seconde car elle comporte un accord barré, qui constitue un petit problème pour le guitariste débutant.

Beaucoup de vidéos vantent donc les mérites des 4 accords dits « magiques », qui vous permettraient de jouer plus d’une centaine de chansons pop en un minimum de temps et avec un minimum de travail.

ATTENTION, C’EST UN PIÈGE !

Et ne tombez pas dedans, s’il vous plait.

Soyez très vigilants, car il est extrêmement simple de tomber dedans. Peut-être même vous êtes-vous déjà laissé tenter.

Vous apprenez la position des quatre accords, vous appliquez sur eux une rythmique simple, et vous tapez sur YouTube « chansons 4 accords magiques » pour essayer de reproduire ce que font les YouTubeurs.

Vous pensez vous amuser. 1 minute. 2 minutes. Allez, 5-10 minutes grand maximum.

Et après ?

Êtes-vous capable de prendre votre guitare et de jouer et chanter quelque chose devant vos proches ?

Êtes-vous devenus Christophe Maé en 10 minutes ?

Prenez-vous du plaisir pendant une bonne heure de guitare avec ces 4 accords ?

Les réponses sont les mêmes et tiennent en un seul mot : NON !

 

Je suis passé par là : j’ai appris assez rapidement la suite Mi mineur, Do, Sol, Ré car ces accords sont très simples. Et j’ai fait illusion. 3 minutes. J’ai cru prendre du plaisir. J’ai cru savoir jouer.

Mais il n’en était rien.

Concernant le sketch de Michael Gregorio, il est, il faut le reconnaître, très drôle. Mais il n’est juste que dans une certaine mesure.

Si vous n’avez jamais vu ce sketch, allez le voir en cliquant sur ce lien.

Et après, amusez-vous à rechercher des vidéos en acoustique ou en live de Christophe Maé avec sa guitare.

CELA N’A RIEN À VOIR AVEC CE QUE JOUE MICHAEL GREGORIO. Absolument rien.

Christophe Maé est un vrai artiste, et bien que ces 4 mêmes accords (La mineur, Fa, Do, Sol) soient utilisés dans toutes ses chansons, il existe énormément de variations et de nuances :

La tonalité : cela peut paraître négligeable, mais Maé change très souvent son capodastre de case (il passe du 1 au 4 d’une chanson à l’autre) et cela se ressent énormément.

L’enchaînement des accords : l’ordre et le nombre de fois qu’un même accord est joué varient systématiquement selon ses chansons.

Les enjolivements : les slides, hammer-on, pull-of (et autres termes un peu technique pour débutant) que Maé utilise donnent un style quasiment inimitable à ses mélodies, et un immense relief aux simples 4 accords utilisés.

La différence couplets/refrains : dans la vidéo de Michael Gregorio, seuls les refrains sont joués, mais regardez un couplet de Christophe Maé, et vous verrez rapidement que c’est complètement différent.

Bref, pour résumer, il est donc possible de faire un sketch assez drôle de 3 minutes, mais il est impossible pour un débutant de jouer et d’apprendre réellement la guitare à partir de ces 4 accords.

 

« Oui mais alors comment démarrer en se faisant plaisir ? »

Excellente question, car le plaisir demeure le pilier majeur pour tout guitariste en herbe.

Selon moi, il est capital de démarrer sur une chanson en l’apprenant de A à Z, pas seulement le refrain, mais avec les couplets, les ponts, les intros, les riffs.

Et de ne pas lâcher cette chanson avant de la connaître sur le bout des doigts. Il est ainsi fort probable qu’en une petite semaine de travail, vous maîtrisiez une première mélodie entièrement sur laquelle vous pourriez chanter (ou faire chanter si vous avez du mal au début).

L’idéal est de choisir une chanson avec si possible 4 accords tout au plus, sans rythmique compliquée, et qui vous plaise (que vous aimez écoutez ou que vous souhaiteriez chanter).

Pour cela, plusieurs YouTubeurs réalisent des tutos excellents en codant la difficulté d’apprentissage. A vous de trouver VOTRE première chanson.

 

Faites-moi donc plaisir. Car vous le faites pour vous également. FUYEZ LES 4 ACCORDS MAGIQUES. Du moins tant que vous débutez. Car en restant là-dessus, vous ne ferez qu’une seule chose : faire illusion et stagner durant un bon moment.

La seule chose à faire sur YouTube en regardant ces vidéos, c’est éventuellement de noter les chansons qui vous plaisent car vous savez qu’elles ne comportent en majorité que 4 accords simples (5 ou 6 au maximum pour certaines) et sont donc abordables pour vous.

Mais notez-les, et travaillez-les une par une. Du début à la fin, de l’intro au dernier accord. N’essayez pas de les enchaîner ou de faire un medley. C’est inutile, improductif et même un peu compliqué à reproduire.

 

Un guitariste (débutant) averti en vaut deux.

A bon entendeur …

Seb
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: